La société gauloise

À la française ...

Image

La société gauloise

La Gaule n’a pas d’unité.
En Gaule, il n’y avait pas d’unité politique. La Gaule ne formait pas un État, n’avait pas une capitale, n’obéissait pas à un chef suprême. Ses peuples se combattaient entre eux et en venaient à un tel point d’inimitié qu’ils appelaient l’étranger.

À qui appartenait la terre ?
Il y avait des nations gauloises où l’ancienne population avait été asservie par des conquérants. Là, les vaincus étaient attachés au sol et le cultivaient au profit de leurs maîtres. Chez d’autres nations, la terre appartenait, d’une manière indivise, au peuple tout entier ; seulement, c’était le chef ou les plus riches habitants qui seuls en profitaient, et c’était pour eux que les plus pauvres travaillaient. Ceux-ci n’étaient cependant pas des esclaves : ils se considéraient comme étant de la même famille que les chefs ; ils les suivaient à la guerre et…

View original post 345 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s