Le Don de la pluie

Girl kissed by fire

Tan Twan Eng

1939 en Malaisie, à Penang. Philip a 16 ans et ne s’est jamais senti à sa place dans sa famille. En effet, il est né d’un deuxième mariage de son père anglais et d’une jeune chinoise. Métis, beaucoup plus jeune que ses deux frères et sa sœur aînée, il refuse de les accompagner en Angleterre qu’il ne considère pas comme sa patrie. C’est alors qu’il rencontre Endo-san, un japonais qui a loué l’île voisine où le jeune homme allait souvent. Une forte amitié commence à lier les deux hommes. Endo-san lui apprend l’aïkijitsu (les prémices de l’aïkido) tandis que Philip lui montre la beauté de sa région natale.

J’avais adoré le précédent roman de l’auteur Le Jardin des brumes du soir, qui se passait également en Malaisie, parlait déjà de la guerre, d’une amitié contrariée par des rivalités politiques et d’art. Ici, on retrouve les mêmes éléments…

Voir l’article original 310 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s