Onze pionnières de l’art au XXe siècle…

Lire dit-elle

Elles ont en commun d’être nées avant la dernière Guerre, dans les années vingt et trente (à l’exception d’Aurélie Nemours, née en 1910). D’avoir commencé à s’exprimer dans les années cinquante et soixante. D’avoir connu la notoriété plus tard, à la fin du siècle dernier. Elles ont aussi en commun, après avoir connu l’influence d’académies ou de divers mentors, de s’être caractérisées par l’émancipation, la recherche de créations nouvelles, qu’elles le doivent aux matériaux, aux outils utilisés, aux formes recherchées, souvent influencées par la géométrie, aux innovations, à leurs personnalités, beaucoup plus qu’aux modes et contraintes du temps.

Deux galeries parisiennes, celle de Pierre-Alain Challier et celle de Hélène Greiner, ainsi qu’un livre récemment paru – Les Pionnières – Dans les ateliers de femmes et artistes du XXe siècle  − mettent en valeur leur originalité, leur travail, l’aboutissement, tout d’élégance et de souci de perfection, auquel elles sont parvenues. Certaines…

View original post 1 073 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s