Les gens à nu – Astvatsatourov

Bar aux Lettres

Andrei Astvatsatourov est un intellectuel qui se met en scène dans cette autobiographie ironique. Je suis assez mitigée par ce roman. Si bien que je vais commencer par la fin.

Andrei Astvatsatourov, Les gens à nus, Editions MACHA, 2017, 250 pages.

cvt_les-gens-a-nu_5717Je me suis interrogée pour savoir si je devais le classer en tant qu autobiographie ou non. Et j’ai finalement décidé que oui, bien qu’elle soit romancée.
Je commence par la fin car ce n’est qu’à la fin de l’ouvrage qu’il fait part de tous les refus que ce roman a essuyait des éditeurs. J’ai été heureuse de lire les arguments des maisons d’éditions : c’est exactement ce que je pensais tout au long de la lecture. Mais dès ce moment où il raconte ses mésaventures dans le monde éditorial, il a su le prendre avec humour et une certaine humble dérision qui m’a un peu motivé…

Voir l’article original 171 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s