Le Goncourt de la poésie? Mais oui…

Lire dit-elle

Ah ça , on peut pas dire que les médias s’emparent de la nouvelle…Pas vendeur. La poésie a bien d’autres horizons que mercantiles.

Le Goncourt de la poésie 2018 a été attribué ce 02 mai à Anise kolz, 89 ans, pour l’ensemble de son oeuvre.

anise_koltz

Présidente de l’Académie européenne de poésie, membre de l’Académie Mallarmé, et créatrice des Journées littéraires de Mondorf, Anise Koltz a publié de nombreux recueils en français, en allemand ou en éditions bilingues.

Arfuyen a édité en janvier Pressée de vivre, suivi de Après, poèmes qui évoquent un éternel recommencement et une incessante métamorphose. L’éditeur a aussi publié ses plus récents recueils tels Un monde de pierres (2015), Galaxies intérieures (2013), Soleils chauves (2012), Je renaîtrai (2011), La lune noircie (2009) et L’ailleurs des mots (2007).

« Le Prix Goncourt de la Poésie qui lui vient de lui être attribué vient à point pour attirer…

Voir l’article original 347 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s