Les Portraits sonores du docteur Léon Azoulay

Girl kissed by fire

Jérôme Hallier

1900, l’Exposition Universelle de Paris se prépare. Le docteur Léon Azoulay a une idée folle. Avec un phonogramme il veut enregistrer les chants et musiques de tous les peuples, se doutant que certains risquent de disparaître avec la mondialisation. De son côté, O-miya une geisha débutante qui travaille le shamisen se fait remarquer par un capitaine touché par sa musique. À l’autre bout du monde, Tommy adore jouer du banjo, il quittera tout pour suivre un musicien célèbre.

3 personnages en quête de la beauté de la musique.

La couverture est fraîche et jolie, l’histoire tentante, d’autant plus

qu’elle est inspirée d’un fait réel. En effet l’auteur a travaillé sur les enregistrements du Dr Azoulay ce qui lui a inspiré cette histoire.

Le roman est court, en effet les faits sur lesquels s’est basé l’auteur sont assez maigres, il a donc dû broder. Si le destin d’O-miya m’a…

View original post 75 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s