Perdu en chemin Ruth Kluger

La viduité

Electre_979-10-97417-17-8_9791097417178.jpeg

Récit chapitré de l’autobiographie d’une survivante, prose enlevé d’une émancipation surtout de ce statut de victime. Avec un goût toujours certain de la polémique – quand l’intransigeance dessine une intenable posture de vérité – Ruth Klüger associe sa judéité à la condition féminine. Perdu en chemin dresse le portrait de la pitoyable Amérique des années 50 mais aussi du minable monde académique et du non moins méprisable univers des Lettres.

View original post 552 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s