BD, un homme est mort de Kris et Etienne Davodeau

Les gens !

Reprenant le titre d’un poème de Paul Éluard en hommage au journaliste résistant et communiste, Gabriel Péri, Un homme est mort relate les événements graves qui se sont produits à Brest, en 1950.

Dans ce bel et poignant album signé Kris et Etienne Davodeau, le lecteur suivra le célèbre cinéaste militant engagé après avoir été jeune Résistant dès 15 ans, René Vautier caméra au poing (16 mn), alors que Brest est en pleine reconstruction et que la révolte ouvrière gronde en avril 1950. Et qu’il est recherché par la police pour ses documentaires dénonçant le colonialisme ou soutenant les mineurs en grève et les Algériens luttant pour leur indépendance.

Le 17 avril 1950, après un mois d’affrontements de plus en plus violents, alors que deux députés communistes ont été emprisonnés,les forces de l’ordre tirent sur les manifestants. Plusieurs sont grièvement blessés par balle comme Pierre Cauzien qui doit…

Voir l’article original 534 mots de plus

2 réflexions sur “BD, un homme est mort de Kris et Etienne Davodeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s