Norihiko Terayama déconstruit le concept du vase

OWDIN

Si vous avez déjà été dans une auberge traditionnelle japonaise, vous avez peut-être vu la même chose que le designer et artiste Norihiko Terayama : des récipients et des pots vides qui sont exposés, sans servir à l’usage auquel ils sont destinés. Qu’est-ce que cela signifie quand la seule chose que l’on demande à un pot de fleurs n’est plus tant de contenir un bouquet mais de rester décoratif ? Pour Terayama, cela signifie que la fonction de la forme (et du vide) a été remis en question. Le plus important, c’est qu’il soit simplement là.

Ces vases sont donc conçus pour ne pas servir

View original post

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s