Le Bien-Etre au bout des Doigts

Accueil » Uncategorized » Mandelstam: Epuiser le poids du temps.

Mandelstam: Epuiser le poids du temps.

Suivez-moi sur Twitter

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 9 682 autres abonnés

Catégories

Publicités

Lire dit-elle


«  Non, je n’ai jamais été le contemporain de personne », protestait Ossip Mandelstam… Oui, Ossip Mandelstam fut bien un acméiste de la première heure, cette avant-garde russe qu’il a néanmoins rapidement dépassée, dont la démarche fut opposée à celle du futurisme et en même temps très complémentaire… Comme Khlebnikov, dont les Œuvres 1919-1922 viennent de paraître aux éditions Verdier, Mandelstam est citoyen de l’histoire entière, de tout le système de la langue et de la poésie. Dante, Shakespeare, Khlebnikov, Mandelstam ne furent jamais et ne seront jamais les contemporains de qui que ce soit. Mais, est-ce que le poète qui est grand en se racontant ne raconte pas son temps, comme le dirait aussi Eliot ?

Certes, oui. Mais on pourrait dire aussi que ce que les grands poètes racontent ne nous les rend pas plus familiers mais plus étrangers (de la même façon que le temps qu’ils révèlent…

View original post 766 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :