Dr. Knox Peter Spiegelman

La viduité

005451418.jpg

Dans une prose très noire, Peter Spiegelman livre un point de vue saisissant sur Los-Angeles : sa pauvreté et sa violence ; sa richesse et ses magouilles. Son héros éponyme, médecin dans un dispensaire au bord de la faillite, transforme son altruisme en folie égoïste. En dépit d’une violence encombrante, Dr. Knox se révèle un subtil roman noir quand il ne se laisse pas happer par les affres du thriller trop efficace. Rythme et précision du trait en font une lecture passionnante.

Voir l’article original 537 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s