Les séquences d’ADN indiquent que 250 personnes constituaient la population fondatrice amérindienne d’origine

Aphadolie

Amérindien – 3

Un généticien anthropologue de l’Université du Kansas fait partie d’une équipe de recherche internationale qui travaille à faire la lumière sur l’une des questions sans réponse concernant le peuplement du Nouveau Monde : à savoir, quelle était la taille de la population fondatrice originale des Amériques ? 

Malgré les nombreuses études génétiques qui ont contribué à la connaissance de la façon dont les groupes anciens peuplaient les Amériques, les scientifiques ne sont pas parvenus à un consensus sur le nombre d’Amérindiens qui constituaient la population d’origine. Cette analyse des séquences d’ADN suggère que la population fondatrice amérindienne qui a migré de Sibérie était composée d’environ 250 personnes.

L’étude « Quelle était la force du goulot d’étranglement associé au peuplement des Amériques ? De nouvelles perspectives à partir de données de séquences multilocus », publié dans la revue Genetics and Molecular Biology, comprend Michael Crawford, professeur d’anthropologie à KU, et les…

View original post 559 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s