Le romantisme

À la française ...

Image

Le romantisme a pour caractère essentiel la prédominance de la sensibilité et de l’imagination sur la raison. De là, dans tous les genres représentatifs de la vie, tels que le genre romanesque et le genre dramatique, ce qu’on peut appeler la substitution du particulier au général. De là encore la renaissance du lyrisme, qui, refréné depuis Malherbe par une discipline rationaliste, va renouveler non seulement la poésie proprement dite, mais le théâtre, le roman, l’histoire, la critique elle-même. De là enfin la rupture définitive avec les modèles et les règles de l’époque classique, avec n’importe quelles règles et n’importe quels modèles.

À vrai dire, le romantisme ne forme point une école. Il n’a pas de doctrine fixe. Comme le déclare Victor Hugo, il fut, dans l’art, ce que le libéralisme était dans la politique. Le romantisme affranchit l’art des formules coercitives et des serviles imitations, de tout…

View original post 6 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s