Alexandre Dumas

Darwin & Nietzsche: Prophets for Today

erikleo

darwin as apeThis is my third essay for the Modernism MOOC I am doing. The tilte is: Darwin wrote ‘Man still bears in his bodily frame the indelible stamp of his lowly origin.’ Compare Darwin’s view of the persistent effects of the past with Nietzsche’s work.

A mere eighteen years separate Nietzsche’s Genealogy of Morals (1887) from Charles Darwin’s TheOrigin of Species (1859). What do these two intellectual giants have in common? Well, much more than appears at first sight. Nietzsche is credited with ‘killing off God’ and Darwin responsible for de-deifying humankind. In Darwin’s theory of evolution, we are not uniquely created by a creator-God. The nineteenth century was the century par excellence of the shaking of the foundations of eternal values and absolutes. Both of these men described homo sapiens as a creature determined by a long history: Nietzsche in terms of civilisation’s decadence and Darwin by the engine…

Voir l’article original 954 mots de plus

Les betteraves rouges

Spotjardin.com

PRÉSENTATION

beet-1637440__340La betterave est de la même famille que la bette, son nom veut dire « racine de bette ». Légume exigeant, il ne peut être semé au même emplacement qu’après 3 ou 4 ans. Sa rusticité et sa résistance à de nombreux parasites en font une des espèces potagères pouvant être cultivée à peu près partout.

Voir l’article original 713 mots de plus

L’ogre aux gros mots de Christophe Loupy et Olivier Schwartz

Sur ma table de nuit

Logre-aux-gros-mots-300x408

Editeur : Editions Milan

Résumé :

Quand l’ogre aux gros mots ouvre la bouche, c’est toujours pour dire des gros mots. Ce qu’il lui faut, c’est un perroquet mangeur de gros mots. Mais si, ça existe !

Mon avis :

Voir l’article original 124 mots de plus

[Mon plateau de fromage idéal] Vous prendrez bien un peu de fromage ?!

sharing cuisine

Comme disait Brillat Savarin « un repas sans fromage c’est comme une belle à qui il manque un œil »….

Voir l’article original 260 mots de plus

Citation – Rousseau

Hunter de Roy Braverman

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : Hunter de Roy Braverman. Paru le 16 mai 2018 aux Editions Hugo thriller. 352 pages, 14 x 21, 19,95 €

4ème de couverture :

Plus personne ne s’arrête à Pilgrim’s Rest. Une vallée perdue dans les Appalaches. Un patelin isolé depuis des jours par le blizzard. Un motel racheté par le shérif et son frère simplet. Un bowling fermé depuis longtemps. Et l’obsédant souvenir d’une tragédie sans nom : cinq hommes sauvagement exécutés et leurs femmes à jamais disparues. Et voilà que Hunter, le demi-sang indien condamné pour ces crimes, s’évade du couloir de la mort et revient dans la vallée. Pour achever son œuvre ?

Après douze ans de haine et de chagrin, un homme se réjouit pourtant de revenir à Pilgrim’s Rest. Freeman a compris le petit jeu de Hunter et va lui mettre la main dessus. Et lui faire enfin avouer, par tous les moyens, où…

Voir l’article original 511 mots de plus