Autobiographie

À la française ...

Biographie d’une personne, écrite par cette personne même ; œuvre littéraire où l’amour-propre de l’auteur se développe sur son propre sujet. Les Mémoires sont aussi des documents d’histoire privée ; mais ils diffèrent de l’autobiographie en ce qu’ils ont un cadre beaucoup plus large, pouvant enfermer bien des considérations étrangères à l’existence du narrateur.

Ici, directement ou sous le voile de l’allégorie, au moyen de confidences avouées ou par les détours du roman, de la poésie, de l’analyse morale, l’écrivain prend une longue attention à se regarder penser, agir, et à porter dans le relief le plus évident sa personne, ses travaux, ses intérêts devant le public, qui n’est pas obligé de le croire sur parole.

Montaigne, en se donnant à lui-même pour argument ou pour sujet d’étude, a inauguré, classiquement, dans la littérature française, ce genre d’écrits, où il eut le mérite de peindre aussi l’homme de tous…

Voir l’article original 117 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s