Celui dont le nom n’est plus – René Manzor

Collectif polar : chronique de nuit

Celui dont le nom n'est plus - René ManzorLe livre : Celui dont le nom n’est plus de René Manzor. Paru le 22 mai 2014 chez Kero.20€ ; (390 p.) ; 24 x 16 cm
Celui dont le nom n'est plus - Poche- René ManzorRéédité en poche le 10 septembre 2015 chez Pocket dans la collection Thriller.7€50 ; (443 p.) ; 18 x 11 cm.

4e de couv :

Londres, au petit matin. Sur une table de cuisine, gît un homme vidé de ses organes. L’assassin est une vieille dame à la vie exemplaire. Pourquoi cette femme a-t-elle sacrifié l’homme qu’elle a élevé comme un fils ?

Elle est incarcérée. Pourtant, le lendemain, un autre homme est tué de façon similaire. Par la personne qui l’aimait le plus au monde. À chaque fois, les tueurs, qui ne se connaissent pas, laissent derrière eux la même épitaphe écrite dans le sang de leur victime :

Puissent ces sacrifices apaiser l’âme de Celui dont le Nom n’est plus…

Trois…

Voir l’article original 405 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s