Le jeu d’échecs Édith Thomas

La viduité

Le-Jeu-d-echecs.jpg

Les variations amoureuses dans leurs sensations de répéter un échec, une lettre muette à un amant silencieux, une décomposition presque picturale des états d’âmes d’une femme égarée entre silence et malaise. Tel serait le versant sombre, pessimiste mais lucide, du Jeu d’échecs. Mais cette autobiographie déguisée révèle surtout une femme héroïque de par sa morale à la fois compréhensive et intransigeante. Loin de toute ambition personnelle, par son effacement même  Édith Thomas livre ici une perception singulière de l’Histoire. Un livre et une romancière à découvrir absolument.

View original post 838 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s