Une Fille bien

Girl kissed by fire

Valérie Toranian

La narratrice dirige un magasine féminin, s’occupe essentiellement de son boulot et de ses enfants. Mais resurgit de son passé une ancienne amie, Louise, qui lui rend un carnet intime oublié chez elle des années plus tôt. Dans ce carnet, l’héroïne découvre ses pensées d’adolescentes, mais non seulement certains passages sont raturés, mais elle ne se souvient pas de la plupart des événements qu’elle relate. Ses amies pensent que c’est la preuve d’un ancien traumatisme sexuel. La narratrice est à la fois partagée entre un sentiment de victimisation et sa volonté de rejeter en bloc ce dont elle ne se souvient pas.

Après l’Étrangère, j’avais hâte de découvrir le nouveau roman de Valérie Toranian. Dans ce roman, on sent qu’il y a des passages inspirés de sa propre vie, mais la frontière semble mince entre la réalité et la fiction. Il y a d’ailleurs toute une réflexion sur…

View original post 220 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s