UE – Rachat de Monsanto par Bayer : accordé sous conditions

Aphadolie

Bayer-Monsanto-Merger-Deal

Les fusions et acquisitions des multinationales semencières et agrochimiques continuent. Le 21 mars 2018, la Commission européenne a autorisé le rachat de Monsanto (États-Unis) par Bayer (Allemagne) sous conditions. Pour éviter les monopoles, Bayer s’est engagée à vendre son secteur semences, OGM et une partie de sa division pesticides. Ces secteurs devraient être rachetés par une autre multinationale allemande, BASF, sous réserve d’un accord de la Commission.

 

Le 21 mars 2018, la Commission européenne a annoncé « avoir décidé d’autoriser sous conditions le projet de rachat de Monsanto par Bayer ». Selon Margrethe Vestager, commissaire européenne à la concurrence, la nouvelle entité sera « l’acteur le plus important au niveau mondial sur les semences et les pesticides ».

 

 

Garantir la concurrence

La Commission craignait, à la suite de ce rachat, une réduction significative de la concurrence sur les semences et les pesticides. Mais les tractations conduites…

Voir l’article original 922 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s