Glissements Philippe Jaffeux

La viduité

Glissement.png

Le langage serait un glissement pluriel. Philippe Jaffeux par d’infinis jeux typographiques nous en donnent, littéralement, à voir les vides interstitiels. Avec de jolies trouvailles, des sentences qui font écho, la poésie de Jaffeux dessine une démarche compréhensible, ludique de par sa gravité à peine esquissée, mais qui peine à susciter enthousiasme et euphorie.

Voir l’article original 728 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s