L’ancêtre Juan José Saer

La viduité

couv60938897.jpg

Roman d’exception que ce voyage spéculatif dans les lieux premiers, chez une tribu plus nominaliste que primitive. À travers ce faux récit d’une séquestration d’un conquistador, L’ancêtre transporte et transmue une réflexion sur l’incertitude de l’humain, les variations de la vérité, de la mémoire et du récit. Juan José Saer, immense écrivain d’une trop redoutable pour n’être pas rien, nous embarque dans sa prose piégeuse.

Voir l’article original 1 230 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s