Lecture et ortograf : comman sôver le françé ?

Résistance Inventerre

Le Vif.be – 13/03/2018 – Par Laetitia Theunis –
De nombreux profs du supérieur tirent la sonnette d’alarme : l’orthographe des étudiants devient déplorable. De même que leurs capacités de lecture et d’écriture. Alors que les réformes se succèdent en vue de la simplifier ou de la féminiser, les enseignants s’interrogent : comment sauver la langue française ?
Lecture et ortograf : comman sôver le françé ?
© JULIETTE LÉVEILLÉ
« En tant que professeur d’université, je lis de nombreux écrits d’étudiants. Depuis dix ans, cette tâche m’est devenue pénible, tellement l’expression écrite de nos étudiants est insuffisante dans 80 % des cas.  » Dans une carte blanche publiée voici quelques mois dans La Libre, le professeur Vincent Seutin, médecin et pharmacologue à l’université et au CHU de Liège, faisait part de son désarroi face à la piètre orthographe estudiantine.  » Je me permets d’implorer les instituteurs, institutrices et enseignant(e)s du secondaire d’en revenir aux exigences d’antan en grammaire…

Voir l’article original 867 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s