Critique Mary et la fleur de la sorcière de Hiromasa Yonebayashi

BOULEVARD DU CINEMA

Réalisateur 

Hiromasa Yonebayashi

Durée 

1H42

Sortie 

21 Février

Le Pitch 

C’est l’été. Mary vient d’emménager chez sa grand-tante dans le village de Manoir Rouge. Dans la forêt voisine, elle découvre une fleur mystérieuse qui ne fleurit qu’une fois tous les 7 ans. On l’appelle la « fleur de la sorcière ». Pour une nuit seulement, grâce à la fleur, Mary possédera des pouvoirs magiques et pourra entrer à Endor, l’école la plus renommée dans le monde de la magie, qui s’élève au-dessus du ciel, au-delà des nuages.2432001.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Bande Annonce 

Mon Avis 

La jeune Mary à l’école des sorciers, adaptation du roman de Mary Stewart. L’atmosphère du maître Miyazaki, rôde sur ce nouveau film d’animation, on pense bien sûr à un « Château dans le ciel  » ou encore « Kiki la petite sorcière ». Même s’il faut reconnaître, il manque ce petit truc en plus. Cette note dont seul Miyazaki a le secret et qui…

Voir l’article original 152 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s