Scène de mémoire

fleur de flocons

Le Subdray

Le 22 juin 1940, dans le wagon de Rethondes (forêt de Compiègne), en signant l’armistice face à Hitler, les autorités françaises reconnaissent la division du pays en plusieurs secteurs d’occupation.

Véritable frontière imposée par l’occupant allemand à la France, la ligne de démarcation s’étend sur 1200 km depuis la frontière suisse jusqu’à la frontière espagnole. Elle traverse alors 13 départements dont celui du Cher, de Thénioux à Mornay-sur-Allier. Comme pour d’autres départements, la ligne de démarcation coupe le Cher en deux jusqu’en mars 1943. Pour notre département du Cher, le territoire situé au nord de cette ligne est en « zone occupée » par les forces militaires et policières allemandes, au sud, la zone dite « libre », demeure sous le seul contrôle du gouvernement de Vichy.

A l’image du reste du pays, la zone occupée dans le Cher est la plus peuplée et la plus industrialisée, mais…

View original post 825 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s