« La note américaine  » par David Grann.

Lire dit-elle

zoom-la-note-americaine

Le journaliste David Grann mène une enquête brillante afin d’éclaircir une série de meurtres qui décima la tribu des Indiens Osage, dans l’Oklahoma des années 1920.

« Partez dans n’importe quelle direction depuis Pawhuska et, la nuit, vous remarquerez les maisons des Osages dont les contours se dessinent grâce à la lumière électrique, qu’un étranger pourrait prendre pour un signe ostentatoire de richesse. Mais tous les Osages savent que l’on allume ces lampes pour se protéger de l’apparition d’un spectre obscur — d’une main invisible — dont le fléau s’est abattu sur ces terres […] et les a converties en un Golgotha et un champ de crânes […]. La question qui ne quitte pas les esprits est la suivante : qui sera le prochain ?» écrivait, au début des années 1920, un reporter de passage en Oklahoma, rendant compte de l’effroi qui régnait alors au sein de la tribu…

View original post 537 mots de plus

Une réflexion sur “« La note américaine  » par David Grann.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s