Disparition – Mort du poète japonais Tota Kaneko

Résistance Inventerre

Grande figure du haïku, poésie qu’il contribua à renouveler, Tota Kaneko est mort le 20 février, à l’âge de 98 ans.
Le Monde | 02.03.2018 à 15h07 | Par Philippe Pons (Tokyo, correspondant)
Pacifiste acharné, il n’avait jamais cessé de s’insurger. Il restera, un poète militant de la paix.

Le poète japonais Tota Kaneko, en octobre 2017. ASAHI SHIMBUM
La poésie est restée au Japon une expression populaire, en particulier le haïku – court poème de dix-sept syllabes –, comme en témoigne la demi-page que consacrent chaque semaine les grands quotidiens à une sélection de poèmes envoyés par des amateurs. Tota Kaneko qui est mort le 20 février à Kumagaya (département de Saitama) à l’âge de 98 ans fut une des plus grandes figures de la poésie japonaise du siècle écoulé. Non seulement parce qu’il renouvela le haïku mais aussi parce qu’il voulait en faire un instrument au service de…

View original post 721 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s