Guillaume Apollinaire, un poète sur le front.

Lire dit-elle

055a5721c51f5c403271e2967d3255d5--guillaume-apollinaire-story-writer

Poésie, musique, cinéma, peinture…Guillaume Apollinaire a déployé sa formidable imagination dans tous les arts, comme le raconte le hors-série Télérama, Apollinaire sur tous les fronts. soit 84 pages abondamment illustrées de photographies, de tableaux d’artistes et de dessins de l’artiste lui-même…

En kiosques, 84p

.L’adieu du cavalier

Ah Dieu ! que la guerre est jolie
Avec ses chants ses longs loisirs
Cette bague je l’ai polie
Le vent se mêle à vos soupirs

Adieu ! voici le boute-selle
Il disparut dans un tournant
Et mourut là-bas tandis qu’elle
Riait au destin surprenant

Guillaume Apollinaire.(1880 – 1918)

Voir l’article original

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s