Iris Scott présente ces nouvelles peintures « Cosmic Patchwork »

OWDIN

Avec une prédilection ludique pour la peinture avec les doigts, l’artiste Iris Scott de Brooklyn crée des œuvres uniques sur toile. Pour sa dernière exposition solo, The Door is Ajar, Mind the Cat, Scott présente ces peintures au doigt ainsi qu’une nouvelle série de pièces de style Klimt qu’elle décrit comme des « peintures patchwork cosmiques« .

Comme son ancienne œuvre, Scott complète ses nouvelles pièces avec une approche sans pinceau. Ce qui distingue cependant sa série actuelle, c’est le processus artistique. Lors de la planification d’une de ces peintures, Scott imprime d’abord une copie d’une œuvre précédente. Elle découpe ensuite l’image avec des ciseaux et réarrange les morceaux en un collage qui servira d’étude pour sa prochaine pièce. Avec cette approche, l’artiste « explore littéralement les textures et les couleurs de ses anciennes peintures iconiques pour réinventer l’avenir de ses œuvres à grande échelle ».

Bien que The Door is Ajar…

Voir l’article original 118 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s