Autour du ciel – À la découverte des grandes mers lunaires

Résistance Inventerre

Le Monde 24/02/2018 par Guillaume Cannat
En période de lune gibbeuse ou pleine, les mers lunaires sont les formations les plus faciles à reconnaître à l’œil nu sur notre satellite naturel.
Vastes plaines de roches basaltiques, les « mers » couvrent près du tiers de la surface visible de la Lune. D’un gris sombre et soyeux, ces étendues apparaissent bien moins cratérisées que le reste de notre satellite et, depuis toujours, les observateurs ont joué avec leurs formes pour imaginer des figures plus ou moins évidentes à reconnaître. Depuis un demi-siècle, des engins de fabrication humaine et une douzaine d’astronautes ont laissé leurs empreintes sur le sol poussiéreux de certaines de ces mers, mais ces traces superficielles ne sont bien évidemment pas perceptibles à l’œil nu.
Crédits : NASA’s Scientific Visualization Studio
Durant toute la semaine, la gibbosité de la Lune va croître jusqu’à ce que notre satellite nous présente une belle face…

View original post 902 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s