Les origamis élaborés, des tessellations et des Kusudamas, réalisés par Ekaterina Lukasheva sont fascinants

OWDIN

L’artiste moscovite Ekaterina Lukasheva a essayé pour la première fois l’art du papier plié à l’âge de 14 ans quand un professeur de mathématiques a apporté un livre sur les kusudamas. La technique traditionnelle des sphères en papier nécessite une compréhension de la géométrie pour s’assurer que les différents éléments s’emboîtent parfaitement à l’aide de colle ou de ficelle. Quelques années plus tard, elle a commencé à explorer des conceptions beaucoup plus compliquées comme les tessellations, aidée par un diplôme universitaire en mathématiques et de programmation. Grâce à ses expériences et son engagement, Lukasheva est devenue si experte avec le papier qu’elle a écrit plusieurs livres DIY mettant en vedette certains de ses dessins originaux. Vous pouvez suivre plus de son travail sur Flickr et Instagram

View original post 218 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s