Carrefour s’en va de la caisse

Résistance Inventerre

Le Canard Enchaîné – 31/01/2018 – Alain Guédé –
Annoncer 2 400 et la  suppression d’une branche occupant 2 100 salariés tout en passant pour un chevalier blanc, c’est le joli coup de com’ réussi, le 23 janvier, par Alexandre Bompard, le nouveau  patron qur Bernard Arnaud a fait venir à la tête de Carrefour.
Le type qui dégraisse une boîte avec aisance, transforme les vendeurs de la Fnac, qu’il a dirigée pendant sept ans en geeks vitaminés, fait grimper au ciel les cours de la Bourse d’entreprise affaiblies puis s’en va sans se fâcher. En 2015, la Fnac lui a versé 11,5 millions d’euros et l’année d’après, il a reçu 13,9 millions avec ses bonus. Nombre de médias et d’analystes financiers ont salué, admiratifs, son dernier plan de restructuration du groupe Carrefour, appelé à le « propulser dans l’ère numérique » (« Les Échos », 24/1). Ça s’appelle « Carrefour 2022 », ce qui est…

Voir l’article original 452 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s