Des lampes collaboratives qui unissent les fibres traditionnelles aux déchets plastiques

OWDIN

Le designer espagnol Alvaro Catalán de Ocón a lancé le projet PET Lamp en 2011, collaborant avec des communautés du monde entier pour transformer les déchets plastiques en œuvres uniques et fonctionnelles. Au cours des cinq dernières années, Catalán de Ocón a travaillé avec des artisans en Colombie, au Chili, au Japon et en Éthiopie pour produire les lampes en collaboration, plus récemment avec huit tisserands Yolngu d’Arnhem Land, dans le Territoire du Nord de l’Australie.

La collaboration a été proposée par la National Gallery of Victoria Triennial qui a chargé le concepteur de créer des lampes tissées qui expriment les traditions artisanales et les langages visuels des tisserands de la communauté australienne. Catalán de Ocón a travaillé avec Lynette Birriran, Mary Dhapalany, Judith Djelirr, Joy Gaymula, Melinda Gedjen, Cecile Mopbarrmbrr et Evonne Munuyngu du Bula’Bula Arts Centre à Ramingining pour produire une série de plafonniers circulaires…

Voir l’article original 84 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s