Comment l’apprivoisement des vaches et des chevaux a généré l’inégalité dans le monde antique

OWDIN

Aujourd’hui, 2% de la population mondiale possède plus de la moitié des richesses. Cette montée en puissance des superriches amène les économistes, les politiciens et les citoyens à se demander combien d’inégalités les sociétés peuvent ou doivent accepter. Mais l’inégalité économique a des racines profondes. Une étude publiée cette semaine dans Natureconclut que son ancien foyer était l’Ancien Monde: les sociétés qui s’ y trouvaient tendaient à être moins égales que celles du Nouveau Monde, probablement à cause de l’utilisation d’animaux de trait…

Voir l’article original 909 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s