Le Bien-Etre au bout des Doigts

Accueil » Uncategorized » Un astringent sauvage des bois et des talus : le fraisier sauvage

Un astringent sauvage des bois et des talus : le fraisier sauvage

Suivez-moi sur Twitter

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 8 778 autres abonnés

Catégories

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste


Fragaria vesca >>> petite fraise

Fraisier sauvage, fraisier commun, fraisier des bois … cette petite plante herbacée de la famille des rosacées aime croître spontanément dans les sous-bois, le long des talus, dans tous les lieux sauvages frais et un peu humides.

Non, nous n’allons pas parler de tartes, de glaces, de yaourts … mais d’une plante vivace herbacée qui est classée parmi les plantes médicinales.

Dans les anciens temps toutes les parties du fraisier sauvage étaient utilisées dans la médecine de famille. Feuilles et rhizomes séchés, sous forme de thé, amélioraient la production de bile et les fonctions hépatiques, ils permettaient également de traiter les inflammations intestinales, quant aux fruits ils étaient utilisés comme diurétiques,  traitement de la goutte, traitement des coliques néphrétiques. Mais ils étaient aussi considérés comme des cicatrisants de plaies lorsqu’on les mélangeait avec du sel.

De nos jours, les propriétés astringentes, diurétiques, antirhumatismales, hémostatiques, cicatrisants…

View original post 547 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :