Negro

byluis7

repitea el filo metálico de tristes ojos, que visitan el sesgado futuro, donde acechan descuartizas las ropas negras que visten el cuerpo.

Huellas rascan la piel penetrando el abismo de dos piernas. Y sus gritos se remachan contra el asfalto, grietas que se abren bajo la ventana.

Escamas del ingrato exfoliante que trataba de cortar las espinas donde se enhebraron las manos.

Voir l’article original

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s