J’ai vécu deux mille ans — accumulant sueurs et semences / mettant bas des enfants / dans lesquels mon sang a tremblé /…/ Ils n’ont pas demandé / d’où je venais / ni qui j’étais /…/ Je n’ai fait que passer / telle une pluie torrentielle /telle une mousse / les couvrant _ Anise Koltz — Pur Rien

via J’ai vécu deux mille ans — accumulant sueurs et semences / mettant bas des enfants / dans lesquels mon sang a tremblé /…/ Ils n’ont pas demandé / d’où je venais / ni qui j’étais /…/ Je n’ai fait que passer / telle une pluie torrentielle /telle une mousse / les couvrant _ Anise Koltz — Pur Rien

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s