The Trauma of Things — Archaeology and Material Culture

In 2013 the Washington Post’s Ken Ringle probed the unsettling experience of visiting Washington’s United States Holocaust Memorial Museum. The museum revolves around traumatic things, images, and narratives that visitors vicariously contemplate across time and in the face of the inexpressible irrationality of hatred. The museum provides some concrete mechanisms like “privacy walls” to avoid […]

via The Trauma of Things — Archaeology and Material Culture

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s