Branques, Alexandra Fritz — L’insatiable

Branques se vit. Des expressions devenues trop communes s’imposent mais font sens avec ce roman, une lecture avec les tripes. Branques brûle les doigts, fait chavirer la tête, on doit le reposer le temps d’aller prendre une bouffée d’air, puis le reprendre fébrilement comme on retourne sur un ring en sachant que le partenaire n’a […]

via Branques, Alexandra Fritz — L’insatiable

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s